Sur les routes des Cantons-de-l'Est

Balade dans les Cantons-de-l’Est : Boucle dans Brome-Missisquoi

Pour ceux qui aiment croquer du kilomètre, une virée dans les Cantons-de-l’Est n’est jamais de refus. C’est bien simple, on peut emprunter à peu près n’importe quel chemin au hasard et être toujours séduit par le coup d’oeil qui s’offre à nous. Du côté de Brome-Missisquoi entre le lac Champlain et le Memphrémagog, une courtepointe de rangs dans les vallons nous invite à se perdre dans les virages. 

Sur les routes des Cantons-de-l'Est

Région gourmande s’il en est une, on trouve dans les Cantons-de-l’Est une foule de bonnes raisons de s’arrêter en chemin pour goûter quelque chose et c’est encore plus vrai le samedi, jour de marché à Frelishburg et Sutton. J’avais donc placé ces deux repères sur ma carte. Il faut cependant savoir que les marchés publics, ça se passe le matin et qu’il faut donc partir tôt et presser le rythme un peu si on souhaite les visiter. Normalement, je vous encouragerais à passer par les rangs mais je fais une exception ici, question de vous rendre rapidement près de la frontière.

De Saint-Armand à Sutton en passant par Frelishburg

Pour gagner un peu de temps donc, si vous arrivez de l’ouest par l’autoroute 10, vous pouvez la quitter à la sortie 22 pour emprunter l’autouroute 35 vers le sud jusqu’à la route 133. De là, passez par Pike River pour commencer à rouler lentement vers Philipsburg et Saint-Armand. Dès que vous emprunterez le chemin de Saint-Armand, votre périple commence officiellement. Quelque courbes suffiront pour vous convaincre de relaxer. D’abord, chaque virage est l’occasion d’un nouveau coup d’œil sur les terres valonneuses mais, aussi, vous n’êtes pas seul. On n’a aucune difficulté à comprendre que tous les cyclistes du monde souhaitent venir rouler par ici et, justement, par beau temps le samedi matin, ils sont bien présents. Donc relaxez, j’insiste. Allez-y doucement dans les courbes et gardez bien en tête ce conseil car vous partagerez la route avec les cyclistes tout au long de cet itinéraire.

Chemin de Saint-Armand
Entre Saint-Armand et Frelighsburg

Prenez le temps de faire un arrêt à Saint-Armand, le plus ancien hameau de la région, question d’observer les bâtiments patrimoniaux.  Si vous n’êtes pas trop pressés, il est possible de faire par vous-même un circuit du patrimoine bâti du village, guidé par GPS, grâce à l’application « Balado Découverte ». On y répertorie 22 bâtiments anciens répartis sur une trentaine de kilomètres.

Vous êtes à une vingtaine de kilomètres de Frelighsburg et dans le coin, tous les détours sont bons pour tracer la route. La voie la plus évidente, c’est de suivre le chemin de Saint-Armand mais n’hésitez pas à errer au hasard des rangs, notamment en passant par la 237, via Krans Corners et Hunter Mills.

Les Carottés – Marché de Frelighsburg

Beat & Betterave – Frelighsburg
Beat & Betterave – Menu – Frelighsburg

À Frelishburg, un bon arrêt s’impose. Garez-vous quelque part et armez-vous de vos sacs et paniers. Le fort sympathique marché fermier du samedi se trouve dans le stationnement de l’Hôtel de ville. J’attire votre attention sur la Coopérative Le Terroir Solidaire qui occupe un kiosque où on peut se procurer des produits des producteurs de la région qui prennent part à ce nouveau regroupement. Portez aussi attention au kiosque de la Ferme Les Carottés qui regorge de légumes d’une fraîcheur irréprochable, ainsi qu’à la table de Capitaine Levain. Bref, ce petit marché à lui seul pourrait bien vous permettre de dresser une carte d’endroits à visiter lors d’une prochaine balade. Prenez des notes et le temps de jaser un peu.

Question de manger un morceau avant de repartir, je suis allé cogner à la porte du café culturel Beat & Bettrave dont on m’avait dit le plus grand bien depuis son ouverture à l’été 2015. Dans ce petit repaire qui ne paie pas de mine, les proprios Éloïse Comtois Mainville et Ludovic Bastien concotent un menu simple et efficace ainsi qu’une riche programmation culturelle. Sur le mur de l’entrée, les affiches annoncent les spectacles à venir: Dany Placard, Émile Bilodeau, Galaxie, Milk & Bone. Je passais justement pour acheter deux billets pour Martin Léon, en octobre prochain. Le spectacle affiche déjà complet mais, par chance, on a ajouté une supplémentaire le lendemain.

J’ai aussi jeté mon dévolu sur une saucisse porc et poireaux sur baguette, une limonade et un double allongé pour emporter. Impeccable et abordable. Aucun doute, c’est une adresse à mettre dans vos calepins.

Voilà, le ventre rassasié, la glacière bien pleine de légumes et café en main, on peut quitter Frelishburg. Puisqu’on parle de lui, question de mettre de l’ambiance sur la route, on se passe ce fameux album de Martin Léon, Les atomes, une cuvée 2010 qui se bonifie en vieillissant.

Encore ici, tous les chemins sont jolis pour se rendre à Sutton, une vingtaine de kilomètres plus à l’est. Prenez plaisir à vous fabriquer votre propre parcours en passant par n’importe où. J’ai pour ma part une préférence pour le chemin de Richford qui passe par Joy Hill, Abbott’s Corner et Abercorn.

Sutton, marché du samedi, Marmite aux sorcières

Sutton ne cesse de m’étonner par son dynamisme. Bien connu des skieurs en hiver, le village ne ralentit pas une seconde en été et on risque bien de s’y accrocher les pieds pour plusieurs heures, voire pour y dormir. Sur la rue principale, deux microbrasseries, presque voisines, ne semblent pas se faire compétition:  À l’abordage et la Sutton Brouërie. Cette dernière, qui est aussi une auberge, demeure un excellent plan pour passer la nuit.

Le marché du samedi de Sutton se trouve sur la rue Curley, accessible par la rue Academy. N’allez pas vous faufiler là en voiture, vaut mieux se garer dans le parking public du village et s’y rendre à pied. J’ai suivi le bon conseil d’une amie et je me suis mis à la recherche du kiosque de la ferme Le Rizen. La maraîchère Stéphanie Wang se spécialise dans la culture de légumes asiatiques. Un conseil, bien que le marché soit ouvert jusqu’à 15h, il faut impérativement vous y rendre tôt en journée, car les produits s’envolent vite. J’ai pu tout de même me procurer quelques bok choy et des concombres Suyo.

Si vous choisissez de passer un peu de temps à Sutton, les multiples sentiers du Parc d’environnement naturel de Sutton offrent plusieurs possibilités de balades en forêt, ne serait-ce que pour une promenade d’une heure ou deux ou tout simplement pour prendre une pause à l’ombre. À ce titre, le lieu-dit de la Marmite aux sorcières, à quelques pas de la montagne de ski, permet de se refraîchir dans des bassins naturels creusés au hasard des cascades de la rivière Sutton. Un endroit parfait pour se ragaillardir avant de reprendre la route.

Sutton Brouerie – Sutton
Microbrasserie À l’abordage – Sutton

Marmite des sorcières – Sutton
Marmite des sorcières – Sutton

Une boucle par la Route Scenic

Question de vous en mettre plein les pupilles et de savourer encore quelques kilomètres, quittez Sutton vers le sud et, là où vous croisez le centre de rénovation BMR, empruntez le chemin Schweizer vers l’est. Après quelques mètres tournez à droite sur le chemin Scenic vers Glen Sutton pour ensuite longer la rivière Missisquoi. Sur votre route, vous croiserez notamment la station de montagne Au diable vert qui, à elle seule mériterait un reportage. Je vous en parle ici en passant car si d’aventure vous cherchez un endroit pour passer la nuit, les proprios viennent tout juste de lancer l’Observetoiles, le premier platénarium à ciel ouvert, un lieu pour observer les étoiles en pleine nature grâce à la réalité augmentée.

Quoi qu’il en soit, cette route le long de la rivière jusqu’à Highwater mérite pleinement le détour. Sans trop forcer, vous pourrez faire une grande boucle pour revenir à Sutton en passant par Mansonville, South Bolton et Knowlton.

Route Scenic – Sutton
Chemin de la Vallée-Missisquoi – Mansonville

De Sutton à Dunham et retour par Bedford

Il existe dans les Cantons-de-l’est un circuit des brasseurs. C’est bien connu, nous sommes ici en territoire gourmand. Parmi les microbrasseries qui se distinguent, celle de Dunham retient particulièrement l’attention des amateurs de bière, autant pour la qualité de ses produits que pour le plaisir s’y arrêter le temps de prendre une bouchée.

Justement, il s’agit d’une autre excellente occasion d’aller passer par les rangs. À Sutton, empruntez le chemin Dyer que vous trouverez facilement en suivant les affiches pour Alpagas Sutton. Suivez ensuite les indications qui vous font passer par le chemin Alderbrooke et le chemin Robinson.

Entre Sutton et Dunham

Entre Sutton et Dunham
Brasserie Dunham

Il ne vous reste plus ensuite qu’à boucler la boucle. À partir de Dunham, faites-vous plaisir et remontez la très belle route 202 qui passe par Bedford, Stanbridge Station et Pike River.

Comme d’habitude, vous trouverez tout l’itinéraire sur une carte que vous pouvez consulter et n’hésitez pas à m’écrire ou à soumettre vos idées de bons plans dans les Cantons-de-l’Est à l’aide du formulaire sur le site: tourduquebec.ca/proposer-un-bon-plan

Bonne route!

simonjodoin@tourduquebec.ca

Tour du Québec vous propose des itinéraires et des bons plans pour des escapades sur la route en partenariat avec Communauto.

Vous souhaitez aller vous balader sur les routes du Québec mais vous ne souhaitez pas pour autant posséder une voiture? Avec le Code promo tourduquebec vous obtiendrez 40$ de rabais en vous inscrivant à Communauto!