Côte-Nord

Le Nord en boucle 

La Côte-Nord, c’est le Saint-Laurent à perte de vue, mais c’est aussi un arrière-pays qui offre de sublimes paysages nordiques et une parcelle de l’histoire hydroélectrique et minière du Québec. Prenons le temps de rouler dans un Nord, somme toute accessible, quelque part entre le Québec et le Labrador.

Découvrir le pays par ses rapides

Depuis le 9 avril, Unis TV nous permet de visiter le pays par ses rivières, grâce à l’émission Expédition Kayak mettant en vedette le groupe de kayakistes en eau vive Québec Connection. On y découvre des étendues encore méconnues du territoire, dont deux rivières nord-côtières. 

Dehors, le Nord

Depuis mars 2018, jouer dehors prend un autre sens à Baie-Comeau grâce à l’équipe d’Attitude nordique, qui rend le plein air accessible aux petits et aux grands. On peut maintenant grimper, pagayer, rouler dans la nature nord-côtière grâce à la vision de deux entrepreneurs qui aiment enseigner à jouer dehors différemment.

Les savons made in Tadoussac

Ouverte il y a plus d’un an, la boutique Les Savons de l’atelier à Tadoussac s’inspire de la belle région de la Côte-Nord pour développer ses produits. Au programme: sable des dunes et queue de baleines.

Entre l’air salin et l’odeur de fumée

Fumeur en Nord, c’est l’histoire d’un gars qui se retrouve sur le chômage après la fermeture de la mine. Pour le plaisir et un peu aussi pour passer le temps, il se met à fumer du poisson chez lui, comme son grand-père le lui a enseigné.

L’amarrée des amarrés

Bien ancrée dans son atelier construit à même le roc, l’artiste graveuse Chantal Harvey se laisse absorber par le paysage pour mieux le donner à voir et à vivre.

Une pinte de légendes

Il y a cinq ans, six amis ont décidé de lancer la première microbrasserie nord-côtière. Les quatre copropriétaires actuels viennent des quatre coins du Québec et possèdent maintenant un pub et une usine de production à Baie-Comeau. Ils prennent plaisir à découvrir et à faire goûter la Côte-Nord.

Le vent dans les vagues

En discutant avec son père de la situation économique précaire de Havre-Saint-Pierre, Jane-Anne Cormier a lancé que la planche à pagaie, sport qu’elle pratiquait depuis plusieurs années, devrait exister en Minganie. Un an plus tard, les premiers clients de la compagnie Les Vagues pagayaient entre les mammifères marins et les îles Mingan.

Au bal masqué

Si vous passez par le petit village de Natashquan au mois de mars, il se peut que vous croisiez de mystérieux personnages. Portrait d’une tradition centenaire encore méconnue.

L’immensité des glaces

À environ 16 heures de voiture à l’est de Montréal se trouvent Kegaska et sa fameuse pancarte «Route 138 – Fin». En hiver, c’est le point de départ de la Route blanche, sentier de motoneige de 400 kilomètres qui traverse la Basse-Côte-Nord.

Poser l’ancre

Il est minuit et demi et le blizzard souffle sur Kegaska. En pyjama, Ruth ouvre la porte à cinq motoneigistes. La route est fermée, ils arrivent de Blanc-Sablon et n’ont pas soupé. «J’ai des restants puis un divan-lit… Entrez, on va s’arranger.» Bienvenue à la maison, ou plutôt à l’Auberge Brion.

Regard sur un Québec méconnu

La Côte-Nord est l’une des rares régions québécoises où une partie de la population vit dans des villages non reliés par la route. Le documentaire Les Coasters nous permet de traverser de l’autre côté du bout de la 138 pour découvrir ce magnifique territoire et les gens qui y vivent.