Outaouais

Du local aux arômes allemands

Qu’est-ce que le parfait houblon ? « Celui qui sert à la parfaite bière ! On est un ingrédient de la chaîne… », répond en souriant Charles Allard qui, avec sa sœur Mireille, a fondé la houblonnière Lupuline, en Outaouais, il y a 11 ans. La plante est altruiste : elle donne un cœur, une ligne et une signature aux nectars des brasseurs. Chez Lupuline, on s’inspire de la production allemande, où les bières sont brassées avec du houblon local. Jawohl ! 

Les mains dans la terre

À 35 minutes au nord-ouest de Gatineau, au creux d’un vallon du village de Wakefield, nature et culture ne font qu’une. 

Goûter l’Outaouais

Sylvain Bertrand, agronome de profession et ancien professeur, s’est retrouvé il y a presque 20 ans héritier d’un projet qui n’était pas le sien. Grâce à son amour pour le domaine agricole, on peut aujourd’hui raconter l’histoire de la Ferme aux saveurs des monts, à Val-des-Monts. 

Le théâtre comme liant

Le Théâtre de l’Île est le seul théâtre municipal au Québec, dans une ville qui a compris l’importance de l’engagement culturel de sa collectivité bien avant que le concept ne devienne en vogue. Portrait de ce modèle aussi atypique qu’inspirant.

Gatineau, ville de balado

La jeune entreprise Transistor, qui chapeaute la création de projets radiophoniques et met en valeur les balados québécois lors de son festival annuel, est un nouveau stimulateur de création et de partage en Outaouais. Récit de la genèse de l’organisme par son fondateur.

Hors des sentiers battus

Lorsqu’on pense à la région de l’Outaouais, on a tendance à l’associer uniquement à la ville de Gatineau ou de Hull. Pourtant, il suffit de s’éloigner légèrement de l’autoroute 50 pour découvrir un paradis de la randonnée où s’alternent forêts mixtes et cours d’eau, parfait pour fuir la canicule.

Retour à Maniwaki

Mon amie Claude est retournée s’établir dans son patelin il y a quelques années. On se voit moins souvent, mais quand on est ensemble, c’est du temps de qualité. Connaissant peu l’Outaouais outre Gatineau, j’ai eu envie d’aller la visiter le temps d’un grand tour de MRC… et d’une tournée des bars de Maniwaki.

L’ascension par le houblon

Après un peu plus d’un an d’existence, force est de constater que la Brasserie du Bas-Canada s’est imposée comme un incontournable brassicole québécois. Son équipe travaille maintenant d’arrache-pied pour répondre à la demande qui a pris tout le monde par surprise, incluant ses fondateurs.

40 ans d’histoire

Depuis 40 ans, le café-bar du Vieux-Hull a ses adeptes. C’est comme une deuxième maison, riche en histoire et en rencontres. Portrait de cet endroit mythique qui a sa place dans le cœur de bien des gens du coin. 

Périple dans le temps et le lieu

Il y a 20 ans, le Vieux-Aylmer connaissait un regain. Depuis, le secteur ne cesse de s’épanouir, dans une artère principale où l’on préserve le patrimoine et où la culture côtoie les commerces.

Le redneck de l’alambic

Pour le fondateur de la distillerie Artist in Residence, le Québec n’est pas assez grand pour son gin et sa vodka. L’ancien mécanicien de camions lourds vise le monde. Histoire d’une ambition XXL.

Avoir soif en Outaouais

Meilleure femme sommelière du monde, Véronique Rivest accumule les titres et les récompenses dans le domaine. Après s’être retirée des compétitions, elle a choisi Gatineau pour ouvrir son bar à vin, un incontournable dans la région.