#musiquebleue – Rock Tracteur

#musiquebleue, c’est une sélection de pièces musicales présentées par Tour du Québec et Telus afin de mettre en vedette le travail des artistes d’ici. Appréciez ces musiques et ces paroles, achetez les albums et bonne écoute!

#musiquebleue – Soleil Soleil

#musiquebleue, c’est une sélection de pièces musicales présentées par Tour du Québec et Telus afin de mettre en vedette le travail des artistes d’ici. Appréciez ces musiques et ces paroles, achetez les albums et bonne écoute!

#musiquebleue | solidarité musicale

À compter du 20 avril 2020, Tour du Québec, VOIR et TELUS joignent leurs forces pour soutenir les artistes d’ici en prenant part au mouvement #musiquebleue. Chaque semaine, nous vous proposerons de nouvelles listes de lecture favorisant la découverte de la musique québécoise. Ça démarre aujourd’hui avec trois premières sélections musicales pour commencer votre semaine.

Découvrir le pays par ses rapides

Depuis le 9 avril, Unis TV nous permet de visiter le pays par ses rivières, grâce à l’émission Expédition Kayak mettant en vedette le groupe de kayakistes en eau vive Québec Connection. On y découvre des étendues encore méconnues du territoire, dont deux rivières nord-côtières. 

Dehors, le Nord

Depuis mars 2018, jouer dehors prend un autre sens à Baie-Comeau grâce à l’équipe d’Attitude nordique, qui rend le plein air accessible aux petits et aux grands. On peut maintenant grimper, pagayer, rouler dans la nature nord-côtière grâce à la vision de deux entrepreneurs qui aiment enseigner à jouer dehors différemment.

Voyager malgré le confinement : Deux magazines en cadeau

Alors que le Québec est en pause et que nous sommes tous en confinement, nous vous offrons gratuitement ces éditions numériques du magazine Tour du Québec. Nous espérons que cette lecture vous permettra de voyager, de faire des rencontres et de voir du pays virtuellement. Si vous souhaitez nous encourager, le plus utile pour nous […]

À tout seigneur, tout honneur

Lotbinière, région souvent négligée, enclavée entre les Bois-Francs et la Capitale-Nationale, porte les vestiges du régime seigneurial, dont peuvent encore témoigner certains de ses aînés. La seigneurie de Lotbinière fut établie en 1672 et officiellement abolie en 1854, mais ce n’est qu’en 1967 que le dernier des seigneurs fut exproprié par le gouvernement du Québec.  

Paysan au long cours

En s’éloignant de la route 138, sur le chemin de la Grande-Rivière Nord, on a un peu l’impression qu’on n’arrivera nulle part. On roule lentement, les courbes sont douces et on ne croise presque personne. C’est là, quelques mètres après avoir croisé le chemin qui mène vers Saint-Thomas-de-Caxton, qu’on trouve la Ferme Le Crépuscule où Jean-Pierre Clavet cultive sa passion pour l’agriculture biologique, contre vents et marées. 

Monsieur bonne humeur

Il vaut mieux prévoir plus qu’une journée pour visiter Saint-Roch-des-Aulnaies et ses environs, foi de Christian Joncas, adepte de plein air et amoureux de la région, qu’il anime de sa bonne humeur. 

Semeur d’avenir

Dans la région de Kamouraska, un homme cultive patiemment son jardin. Artiste dans l’âme, poète à ses heures, fin observateur du monde, il entretient un rapport très étroit avec les légumes et les plantes qui l’entourent. Il veille sur eux comme un père sur ses enfants, et il les éduque pour que leurs graines puissent s’épanouir ailleurs. Rencontre avec le semencier Patrice Fortier et sa Société des plantes.

L’amour des arts de mère en fille

La galerie La Corniche à Chicoutimi possède une solide réputation dans le milieu de l’art et a vu des artistes de la région prendre leur envol. On doit ce lieu emblématique à l’esprit entrepreneurial de Pâquerette Hudon, et à l’opiniâtreté de sa fille qui a préservé ce legs culturel.

Une terre en héritage

On la trouve entre deux vallons lanaudois, au bout d’un rang isolé. Cette terre, c’est celle de la Ferme des Arpents roses. C’est aussi celle d’une famille qui croit en des valeurs écologistes et humanistes. À un point tel qu’elle a décidé de la léguer en fiducie à la société afin de la sauver du règne de l’argent. Portrait d’une terre commune qui continue de nous nourrir de la plus belle des manières.