À la une

L’eau à la bouche

Tanche tautogue, hémitriptère atlantique, loquette d’Amérique, clovisse arctique… Non, il ne s’agit pas d’une série d’injures tirées du vocabulaire coloré du Capitaine Haddock, mais bien de noms de poissons qui se retrouvent sur la liste des espèces marines recommandées par Fourchette bleue, une certification créée en 2009 par Exploramer qui vise à mettre en valeur les saveurs méconnues du Saint-Laurent.

Aller simple pour la terre

Un jour, Téprine Baldo a décidé qu’elle ne voulait plus de la ville. Alors, elle a déniché un bout de terre où poser ses pénates. Et du même coup, elle a trouvé un sens à sa vie et aux combats citoyens qu’elle allait mener. À la tête du Noyau, la semencière plante aujourd’hui pour tous les graines d’un meilleur avenir alimentaire.

Drôle d’animal

Au kilomètre 581 de la route de la Baie-James, à 25 milles de toute civilisation, un homme vit seul dans une bicoque depuis plus de 20 ans avec pour voisins les ours, les loups, les caribous et l’immensité sauvage d’un territoire que même des installations hydroélectriques majeures n’ont pas réussi à apprivoiser. Pourtant, Sylvain Paquin ne se considère pas en marge du monde, mais plutôt interconnecté avec lui. Plongeon dans l’univers d’un drôle d’animal tapi au fond des bois.

Bières, cocktails et apéros faits au Québec et sans alcool

C’est devenu une tradition bien de chez nous. Le mois de février donne lieu depuis 8 ans au défi 28 jours sans alcool. Allez-vous tenter de le relever? En tout cas, si vous choisissez de vous lancer, pourquoi ne pas en profiter pour voyager un peu sur la piste de produits québécois? C’est une invitation […]

Femmes

Partout au Québec elles débroussaillent, elles labourent, elles inventent, elles construisent. Elles façonnent leurs coins de pays grâce à leur engagement, elles tissent les liens du tissu social, elles bâtissent les fondations de notre société. Embarquez avec nous, nous partons à la rencontre des femmes qui donnent au Québec son visage unique!

Amoureux du savoir-faire

Céline Desjardins et Rémy Foisy en sont persuadés : on a oublié que les ressources naturelles du Québec peuvent encore servir. En 1994, le couple a fondé Fou de vous pour tenter de redonner le goût aux savoir-faire ancestraux, comme faire de la couture sur une machine à pédale ou teindre des écheveaux de laine avec des colorants naturels.

Vivre de famille et d’eau d’érable

Le terroir de Chaudière-Appalaches se déguste à pleine bouche au Bistreau d’érable. C’est dans le village de Sainte-Lucie-de-Beauregard que Noémie G.-Régnier et Jérôme Sauvageau ont établi leur cabane à sucre familiale, où ils produisent du sirop d’érable biologique, entre traditions et valeurs modernes.

Quand l’envie du whisky mène à une bière d’érable

« On verra ! We’ll see ! ». Voilà ce que se sont dit José Barrette et Frédéric Lauzon lorsqu’ils ont décidé d’unir leur vie. C’est aussi ce que le couple a déclaré en convertissant son écurie de Saint-Placide en microbrasserie. Ainsi est né Wilsy, un établissement familial et artisanal, dont le nom rappelle leurs premières amours : la distillation de whisky.

Un héritage méconnu

Déjà, en son temps, on l’appelle « le manoir des manoirs », tant il en impose par sa taille et son élégance. Pourtant, ce joyau de notre patrimoine bâti, restauré de fond en comble par Patrimoine canadien et le ministère de la Culture du Québec en 2000 et 2001, est peu fréquenté, faute de moyens pour l’exploiter à l’année. L’agrément d’institution muséale imminent de ce rare témoin de la vie quotidienne sous le Régime français en Amérique devrait changer la donne.

Un ancrage dans la création

Nombreux sont les retraités de la région de la capitale fédérale qui choisissent de s’établir dans la Vallée-de-la-Gatineau. Depuis huit ans, ils peuvent y trouver des repères culturels, culinaires et technologiques dans un seul lieu, aussi fréquenté des touristes : le Presbytère de Blue Sea.

Un héritage biologique

La cinquième génération de la fromagerie Bouchard artisan bio travaille aujourd’hui dans un seul but : la pérennité de ses terres, qu’ils souhaitent léguer plus riches encore qu’ils ne les ont reçues de leur père.

Partenaires

Passeur de lumière

Sa matière principale est la lumière. Celle qui transperce le verre et fait éclater ses couleurs. Verrier depuis plus de 40 ans, Jean-Pierre Léger restaure les vitraux et en crée des nouveaux. Installé dans la région de Charlevoix, aux Éboulements, il s’inquiète du manque de relève pour ce métier ancien.